Accueil Actualités ANIMAUX : la Mairie souhaiterait intervenir sur la régulation DOUCE ‼️ des goélands dans notre ville
Actualités

ANIMAUX : la Mairie souhaiterait intervenir sur la régulation DOUCE ‼️ des goélands dans notre ville

27 janvier 2022
Retour
Partager cette page
https://www.villers-sur-mer.fr/wp-content/uploads/2022/01/FB_IMG_1643313473360.jpg
Rechercher Rechercher Vos questions Questions Démarches administratives Administratif

Les goélands sont des oiseaux protégés. En ville, et à Villers-sur-Mer notamment, ils sont pourtant nombreux à occuper les rues et à peupler les toits durant la période de reproduction.

Leur présence génère des problèmes tels que des nuisances sonores importantes, des souillures régulières, des encombrements de gouttières ou encore des comportements agressifs consécutifs à l’éclosion des œufs.

C’est pourquoi la Mairie de Villers-sur-Mer souhaite solliciter une dérogation pour pouvoir stériliser les œufs et éviter ainsi la prolifération des goélands et les nuisances associées.

Trois espèces de goélands sont présentes a Villers-sur-Mer :

  • les goélands argentés qui sont les plus nombreux et qui ont les ailes gris clair,
  • les goélands bruns qui ont des ailes gris foncé et des pattes jaunes,
  • et les goélands marins avec les ailes gris foncé également mais qui ont les pattes roses et sont plus gros que les deux autres espèces.

‼️ Pour info : des fiches signalétiques permettant de différencier les espaces sont mises à disposition en Mairie.

‼️ Ayez les bons réflexes :

  • ne pas nourrir les goélands et les oiseaux en général en ville : l’accès direct à la nourriture pour les goélands serait l’une des principales causes, avec l’absence de prédateur, de leur installation en ville ;
  • maintenir les déchets dans des endroits inaccessibles : les conteneurs doivent être bien fermés pour empêcher les goélands de pouvoir accéder à la nourriture via les ordures ;
  • prévenir l’installation d’un couple sur le toit : l’installation de pics ou de filets peut prévenir l’arrivée d’un nid si celui-ci a lieu au même endroit de manière récurrente, par exemple, sur le contrefort d’une cheminée.

‼️ Il est STRICTEMENT INTERDIT d’intervenir entre le 15 Mars et le 15 Septembre sur les nids de goélands !!! Animal protégé !!!

CAMPAGNE DE COMPTAGE DES NIDS :

Pour réaliser cette opération, nous avons contacté le GONm (Groupe ornithologique Normand) qui est un organisme reconnu pour ses compétences dans ce domaine.

Dans un premier temps, nous prévoyons pour l’année 2022 de faire un décompte des couples de goélands nicheurs à partir des points hauts avec rédaction d’un bilan.

Dans le bilan seront notamment présentés les effets connus de la stérilisation (et la méthode à mettre en place pour le traitement) dans les Communes où sont réalisés des suivis depuis plus de 20 ans ainsi qu’une présentation de la répartition des goélands sur la Commune de Villers-sur-Mer.

Les recensements se feront à partir de quelques points hauts accessibles (église et immeubles en terrasse) et seront complétés, pour les secteurs non visibles, à partir de ces points et constitués de bâtisses assez basses, par des parcours dans les rues. Ce suivi pourrait être prévu en mai/juin 2022.

‼️ IMPORTANT : Dans le contexte sanitaire actuel, seules les interventions sur les toitures en accès direct par l’extérieur des habitations individuelles et par les locaux communs (cages d’escaliers pour les habitations collectives) pourront être assurées.

STERILISATION DES ŒUFS:

Dans un deuxième temps, si cette dérogation devait nous être octroyée par le Ministère de l’Écologie (et encadrée par la DREAL), nous serions alors uniquement autorisés à stériliser les œufs des goélands argentés durant la couvaison.

Ces opérations de stérilisation seraient alors réalisées par des entreprises spécialisées dans le travail en hauteur ; tout ceci sous le contrôle et le suivi du GONm qui effectuera des comptages avant, pendant et après le passage des techniciens cordistes.

Celles-ci permettraient de limiter le renouvellement de la population de goélands argentés tout en préservant l’espèce. Les deux pulvérisations auront lieu sur la période mai – juin avec au plus 3 semaines d’intervalle entre les deux. Un suivi technique et scientifique sera de nouveau engagé avec le GONm.

Pour finir, n’intervenez pas vous-mêmes ! Enlever les œufs entraînerait une deuxième ponte et détruire les nids provoquerait la construction d’un nouveau nid par le couple nicheur. De plus, vous risqueriez de vous retrouver blessés par l’attaque de ces derniers.

Partager cette page
Cela pourrait vous intéresser
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content