Accueil Au quotidien Notre ville Visiter Villers-sur-Mer

Visiter Villers-sur-Mer

Visiter Villers-sur-Mer
Retour
Partager cette page

Subtil mélange entre les charmes du bocage Augeron et l’élégance des longues plages de la Côte Fleurie, la station balnéaire de Villers-sur-Mer concentre avec caractère toute l’authenticité du Calvados.

Rechercher Rechercher Vos questions Questions Démarches administratives Administratif

Villers-sur-Mer est, sur le territoire de la Côte Fleurie, une ville tout à fait particulière.

Restée résolument authentique, bénéficiant d’un patrimoine géologique et biologique exceptionnel, d’une longue et large plage naturelle accessible à partir du centre-ville, elle est également adossée au Pays d’auge et à sa campagne dans sa partie méridionale.

Villers-sur-Mer, c’est donc à la fois la mer et la campagne, à la fois un écrin de modernité boosté par l’impulsion de son nouveau Maire, Thierry Granturco, et un havre de paix où l’environnement et le bien-être ont été transformés en art de vivre.

Villers-sur-Mer, une ville au centre du Monde

Villers-sur-Mer est la première ville française à être traversée par le méridien de Greenwich ! Le méridien de Greenwich passe à travers l’Observatoire royal de Greenwich, à Greenwich, au Royaume-Uni. Et il rencontre le continent européen à… Villers-sur-Mer !

Le méridien de Greenwich est le repère universel d’espace (pour la mesure des longitudes) et de temps (pour la définition des fuseaux horaires). Avec le 180e méridien qui lui est directement opposé, il définit les hémisphères Est et Ouest.

Le Paléospace l’Odyssée (voir plus loin) en propose l’interprétation.

Un espace particulier lui est réservé sur la digue, à l’endroit exact où il pénètre dans Villers-sur-Mer.

Du centre du Monde au centre-ville de Villers-sur-Mer

La station balnéaire de Villers-sur-Mer a été créée en 1856, trois ans avant celle de Deauville, et a connu un développement harmonieux et respectueux de l’architecture des stations balnéaires. Le bord de mer abrite des villas somptueuses qui ouvrent sur un centre-ville authentique et animé toute l’année.

Le centre-ville est particulièrement bien achalandé pour les résidents à l’année comme pour les touristes qui y trouvent une offre élargie de produits locaux, de restaurants et de petits commerces en tous genres.

Outre la Mairie, la place du marché et le Villare, centre de la vie associative et culturelle de Villers-sur-Mer, le centre-ville abrite également la fameuse église Saint-Martin et son très bel ensemble de vitraux.

Une église classée à l’inventaire des Monuments historiques

L’église Saint-Martin est dédiée à saint Martin, apôtre des Gaules, et dépend du diocèse de Bayeux et Lisieux. Elle est inscrite depuis le 20 décembre 2006 à l’inventaire des Monuments historiques « en raison de sa qualité architecturale et de son décor, notamment l’ensemble de ses verrières ».

Réalisés par l’atelier Duhamel-Marette d’Évreux entre 1874 et 1898, les vitraux de l’église Saint-Martin permettent de découvrir la vie du Christ, au niveau de l’abside, et celles de Saint-Joseph et de la Sainte-Vierge, dans les transepts. D’autres mettent en lumière les pères de l’église, la vie de Saint-Martin, saint patron de l’église, ou encore la vie de la Sainte-Germaine de Pibrac, en hommage à Germaine Demachy, comtesse de Bearn, très attachée à Villers-sur-Mer.

L’église accueille également une toile de maître. Celle de François-Jean-Baptiste-Benjamin Constant, qui adopta le nom de Benjamin-Constant (1845-1902) et qui s’affirma comme un portraitiste de renom et un peintre décorateur pour des grands chantiers comme l’Hôtel de Ville, l’Opéra-Comique et la Sorbonne, à Paris.

Accroché au mur Ouest du transept sud, ce tableau côtoie la grande verrière dédiée à saint Joseph achevée en 1878.

Objet d’une attention particulière par la nouvelle équipe municipale, l’église a fait l’objet de lourds travaux de rénovation. Objet de culte, elle est aussi et surtout un édifice essentiel du patrimoine architectural de Villers-sur-Mer.

A voir absolument.

Une plage naturelle de 2,1 kms

Respectueuse de ce qui fait sa particularité, à savoir un patrimoine naturel exceptionnel, la plage de Villers sur-Mer est l’une des seules du littoral qui est visible sur sa quasi longueur, à savoir 2,1 kms.

Des digues parallèles à la plage invitent à la promenade et à la contemplation.

Accessible y compris par le centre-ville, elle est restée naturelle pour que la faune et la flore y vivant soient protégées. Son long ruban blanc de cabines de plage en été offre un paysage discret et intemporel propre à la Normandie.

Cette plage reposante propose à l’extrémité Ouest, les falaises des Vaches Noires, haut lieu de la paléontologie avec son paysage unique. Au Nord-Est, la vue du Cap de la Hève et de son phare tournant.

A l’extrémité Est, elle ouvre sur les marais de Blonville-Villers, parc naturel protégé.

Un patrimoine naturel exceptionnel : les marais

Près de trente hectares de marais sont situés à l’est de la station, en limite de Blonville-sur-Mer. Malgré une évidente proximité avec la mer, ce marais reste alimenté par de l’eau douce provenant des coteaux alentours.

Parc naturel protégé, le marais possède une faune et une flore diversifiées et sauvegardées par l’inventaire ZNIEFF de type 1 (Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunique et Floristique).

La campagne du Pays d’Auge

Dans les hauteurs de Villers-sur-Mer, nombre de chemins creux vous attendent pour une véritable carte postale du Pays d’Auge.

Enfin, le GR passant au-dessus des falaises des Vaches Noires offre un point de vue incontournable sur ce lieu d’exception.

Villers-sur-Mer
Partager cette page
Cela pourrait vous intéresser
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages