Zéro plastique

Zéro plastique
Retour
Partager cette page
Rechercher Rechercher Vos questions Questions Démarches administratives Administratif

Pour préserver les écosystèmes marins et littoraux, le ministère de la Transition écologique et solidaire propose aux communes littorales de signer la charte « Une plage sans déchet plastique » : 15 engagements concrets pour réduire les déchets plastiques au quotidien.

L’équipe municipale s’est engagée dans cette démarche pour devenir à terme signataire de cette Charte et faire de Villers un exemple en la matière.

La charte compte 3 domaines d’actions (sensibilisation, prévention, nettoyage) et 15 gestes concrets pour réduire les déchets plastiques au quotidien.

Sensibilisation
+
  • Mettre en place une information tout public sur les principaux déchets retrouvés sur les plages (mégots, emballages, bâtonnets, etc.) et leur impact sur le milieu marin, visible aux entrées des plages, des ports de plaisance et dans les centres-villes.
  • Informer les usagers sur les lieux où les déchets doivent être triés et jetés (affichage, panneaux, presse locale).
  • Sensibiliser les enfants aux bonnes pratiques dans les écoles, les centres de loisirs, de vacances et les clubs de plage et de voile.
  • Accompagner les acteurs de l’hébergement touristique et des loisirs nautiques aux bonnes pratiques (hôtels, campings, clubs, plaisance, capitainerie, etc.).
  • Mobiliser les commerçants pour les encourager à ne plus distribuer d’objets en plastique à usage unique (sacs, pailles, gobelets, couverts, ballons et jouets volants…).
Prévention
+
  • Intégrer l’obligation zéro plastique dans les cahiers des charges des événements ou démarches promotionnelles organisés sur les plages (gobelets et vaisselles réutilisables, cendriers de poche, interdire les objets publicitaires à usage unique, etc.). Le zéro plastique est une condition d’acceptation des dossiers de demande d’autorisa­tion.
  • Expérimenter la consigne sur les contenants alimentaires avec des restaurateurs volontaires (gobelets, éco-cup, boîtes à sandwich, etc.).
  • Proposer des animations de type bar à eau ou installer des fontaines d’eau potable aux abords des plages.
  • Valoriser les restaurateurs et les hôteliers qui proposent des alternatives aux pailles et aux couverts en plastique jetables et qui développent le réemploi des emballages boissons et des contenants (restauration à emporter).
  • Promouvoir l’utilisation de matériaux durables (bois, paille, osier, rotin, toile, etc.) dans les installations présentes sur les plages comme les restaurants, les mobiliers de plage, les clubs enfants ou sportifs, etc.
Ramassage, nettoyage, collecte, tri…
+
  • Promouvoir ou organiser des événements citoyens pour nettoyer une plage (1 personne ramasse un déchet).
  • Équiper l’entrée ou la sortie des plages avec des containers de tri et des poubelles avec couvercles afin d’éviter la dispersion des déchets.
  • Adapter la fréquence de ramassage à la vitesse de remplissage des poubelles.
  • Pratiquer un nettoyage raisonné (nettoyage manuel sur les plages naturelles, nettoyage mécanique limité aux plages urbaines).
  • Former 30% du personnel chargé de l’entretien des plages au nettoyage manuel ou raisonné des plages.

Ces efforts sont placés sous l’autorité de Florence LE NAIL, adjointe et Audrey GRASSI, conseillère municipale.

Les actions déjà entreprises par l’équipe municipale dans ce domaine sont les suivantes :

  • Actions de ramassage de déchets mis en place en coordination avec le Pôle Nautique Villers Blonville (PNVB) depuis début août, à raison de 2 fois par mois en saisons et une fois par mois d’octobre à mars.
  • Installation de trois bacs à marée sur la digue pour gérer la propreté de notre plage de manière citoyenne.

Ces deux actions correspondent à 2 des 15 actions nécessaires à la signature de la Charte. Les autres seront complétées sur les années qui viennent. 

Partager cette page
Cela pourrait vous intéresser
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content